jeu. Déc 12th, 2019

Electricite.tn

schéma électrique

Utilisation du bobinage en électricité

3 min read

Une bobine torique - Un fil isolé est enroulé autour d'un noyau de ferrite

Une bobine, self, solénoïde, ou auto-inductance est un composant courant en électrotechnique et électronique. Une bobine est constituée d’un bobinage ou enroulement d’un fil conducteur éventuellement autour d’un noyau en matériau ferromagnétique. Ce noyau est également appelé dans la langue courante “noyau de ferrite”. Les physiciens français l’appellent couramment « bobine d’inductance » ou, plus souvent et abusivement, « inductance ». Cependant, le terme inductance désigne normalement une caractéristique de la bobine. Le terme de bobine peut aussi désigner un dispositif destiné à produire des tensions élevées.

Une bobine torique – Un fil isolé est enroulé
autour d’un noyau de ferrite

Utilisation:

Une bobine d’arrêt de 47mH.

Une bobine peut être employée pour diverses fonctions :
• assurer l’élimination des parasites d’une alimentation électrique ou d’un signal analogique, elle joue alors le rôle d’impédance ;
• raccourcir une antenne (la bobine joue le rôle d’amplificateur de signal) ;
• accorder en impédance un circuit ;
• créer un filtre pour une fréquence ou une bande de fréquences particulière ;
• lisser les courants continus (le bruit est éliminé) ou contrôler la croissance des courants dans les dispositifs d’électronique de
puissance ;
• stocker de l’énergie électromagnétique (magnétique en l’occurrence) sous la forme :
. Il faut alors que sa résistance soit très faible. En fait l’énergie est entièrement stockée dans le champ magnétique dans le noyau de la bobine. En comparaison, l’énergie électromagnétique est purement stockée dans le champ électrique d’un condensateur, un autre type de composant de circuit. Des bobines en supraconducteur, appelées SMES (Superconducting Magnet Energy Storage) sont utilisées pour cette application.

Un ballast pour lampe fluorescente.

• Les bobines peuvent servir d’interrupteur commandé dans le cadre de la régulation magnétique. Ce phénomène peut s’observer à partir d’une expérience simple: Pour cela, on utilise un transformateur qui, aux bornes où la tension est abaissée une pile est reliée. Lorsque on la déconnecte, une étincelle surgit sur la borne d’où l’on a déconnecté la pile. Cependant, si les deux fils de l’autre côté du transformateur sont suffisamment proches, une étincelle à très haute énergie peut surgir. Le transformateur dans ces circonstances
devient un survolteur. Lorsque la pile est connectée, la première  bobine se charge et lorsqu’on la débranche, elle se vide dans la
deuxième. Grâce à ceci, la bobine peut servir d’interrupteur. Le fait d’utiliser le transformateur comme survolteur dans ce cas présent permet de visualiser le phénomène grâce aux étincelles produites.

• Les ballasts magnétiques et électroniques pour l’éclairage par lampes à décharges (lampes fluorescentes, lampes
aux halogénures métalliques, etc.) utilisent des bobines. Dans ces circonstances, la bobine sert à générer un
courant de haut voltage en pic: la tension n’est pas alternative mais elle est variable et n’est non nulle qu’un très
court instant par rapport au moment ou la tension est nulle.

Source: www.lyrfac.com  | sous licence Creative Commons

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.